France: l'inflation a accéléré à 1,6% sur l'année 2021, au plus haut depuis 2018

(AFP)

L'inflation en France a accéléré à 1,6% sur l'ensemble de l'année 2021, en moyenne annuelle, a dévoilé vendredi l'Insee, au plus haut depuis 2018, sous l'effet d'une envolée des prix de l'énergie et d'une hausse des prix des produits manufacturés.

Les prix à la consommation, calculés en comparaison avec l'année précédente, avaient progressé de 0,5% en 2020, année marquée par l'apparition de l'épidémie de Covid-19, de 1,1% en 2019, et de 1,8% en 2018, ajoute l'Institut national de la statistique.

Calculée hors prix volatils de l'énergie et de l'alimentation, l'inflation dite sous-jacente a elle aussi accéléré, à + 1,1% après + 0,6% une année plus tôt.

Dans le détail, les prix de l'énergie, qui avaient plongé de 6,1% en 2020, ont cette fois grimpé de 10,5%, pendant que les produits pétroliers se sont envolés de 13,5%, contribuant nettement à la progression des prix.

Cette hausse s'explique par une envolée des prix du pétrole sur les marchés mondiaux à la faveur de la reprise économique, qui évoluent désormais au-dessus des 80 dollars, soit un niveau proche de leurs niveaux d'avant la pandémie, ainsi qu'à une tension sur le marché du gaz.

Les prix du gaz naturel et de ville se sont envolés de 24% en 2021, avec une nette accélération au deuxième semestre, précise l'Insee.

Les prix des produits manufacturés ont quant à eux avancé de 0,3%, sur fond de reprise économique et de tensions dans les chaînes d'approvisionnement.

L'Institut national de la Statistique avait confirmé un peu plus tôt vendredi la progression des prix à la consommation de 2,8% en décembre en France sur un an, un chiffre devant servir de base pour calculer le taux de rémunération du Livret A, dont le niveau de revalorisation doit être annoncé vendredi par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire.

La hausse des prix en France est actuellement à son plus haut depuis 2008 en France. Le gouvernement a pris des mesures pour limiter ses effets pour les ménages modestes et a notamment imposé une limitation de l'augmentation des prix de l'électricité à 4% en 2022 pour tous les particuliers.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

France: l'inflation a accéléré à 1,6% sur l'année 2021, au plus haut depuis 2018

Le 28 janvier 2022 à10:23

Modifié le 28 janvier 2022 à 10:23

L'inflation en France a accéléré à 1,6% sur l'ensemble de l'année 2021, en moyenne annuelle, a dévoilé vendredi l'Insee, au plus haut depuis 2018, sous l'effet d'une envolée des prix de l'énergie et d'une hausse des prix des produits manufacturés.

Les prix à la consommation, calculés en comparaison avec l'année précédente, avaient progressé de 0,5% en 2020, année marquée par l'apparition de l'épidémie de Covid-19, de 1,1% en 2019, et de 1,8% en 2018, ajoute l'Institut national de la statistique.

Calculée hors prix volatils de l'énergie et de l'alimentation, l'inflation dite sous-jacente a elle aussi accéléré, à + 1,1% après + 0,6% une année plus tôt.

Dans le détail, les prix de l'énergie, qui avaient plongé de 6,1% en 2020, ont cette fois grimpé de 10,5%, pendant que les produits pétroliers se sont envolés de 13,5%, contribuant nettement à la progression des prix.

Cette hausse s'explique par une envolée des prix du pétrole sur les marchés mondiaux à la faveur de la reprise économique, qui évoluent désormais au-dessus des 80 dollars, soit un niveau proche de leurs niveaux d'avant la pandémie, ainsi qu'à une tension sur le marché du gaz.

Les prix du gaz naturel et de ville se sont envolés de 24% en 2021, avec une nette accélération au deuxième semestre, précise l'Insee.

Les prix des produits manufacturés ont quant à eux avancé de 0,3%, sur fond de reprise économique et de tensions dans les chaînes d'approvisionnement.

L'Institut national de la Statistique avait confirmé un peu plus tôt vendredi la progression des prix à la consommation de 2,8% en décembre en France sur un an, un chiffre devant servir de base pour calculer le taux de rémunération du Livret A, dont le niveau de revalorisation doit être annoncé vendredi par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire.

La hausse des prix en France est actuellement à son plus haut depuis 2008 en France. Le gouvernement a pris des mesures pour limiter ses effets pour les ménages modestes et a notamment imposé une limitation de l'augmentation des prix de l'électricité à 4% en 2022 pour tous les particuliers.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.