Curieuse annulation du marché d'exploitation de la nouvelle décharge de Médiouna

Le marché relatif à l’exploitation de la première partie de la nouvelle décharge de Médiouna a été annulé après son attribution à SNTRO. Une décision qui ne fera que retarder la fermeture de l'ancienne décharge.

Curieuse annulation du marché d'exploitation de la nouvelle décharge de Médiouna

Le 12 mars 2020 à 16:39

Modifié le 12 mars 2020 à 17:01

L’appel d’offres relatif à la gestion du casier de 11 ha de la nouvelle décharge contrôlée a soudainement été annulé, après son attribution à la Société nouvelle des travaux routiers et ouvrages (SNTRO), apprend Médias 24 auprès d’une source proche du dossier.

Les raisons de cette annulation n’ont pas été communiquées à la Société, qui s'apprêtait à démarrer son activité.

Selon une source à Casa Baia, maître d’ouvrage du projet, "a priori, le marché a été annulé pour revoir ses termes". 

L'appel d'offres sera donc relancé, mais aucune date précise ne nous a été indiquée. 

L’annulation de ce marché fera certainement retarder la fermeture de l’ancienne décharge, qui fait polémique depuis plusieurs années.

En effet, prévue depuis 2010, la fermeture de la décharge actuelle de Médiouna n'est toujours pas d'actualité.

Contacté par Médias 24, le patron de SOS NDD, gestionnaire actuel du site, se montre toutefois optimiste et prévoit la fermeture du casier vers la fin du mois d'avril, ou début mai 2020.  

Rappelons que le marché lancé en décembre 2019 devait, entre autres, mettre fin aux nuisances olfactives dont se plaignent les riverains depuis des années.

Ces odeurs nauséabondes émises suite aux incendies sont dus au dégagement des biogaz qui résultent de la méthanisation ou la fermentation des déchets enfouis dans la terre.

Lire aussi: Décharge de Médiouna: toujours pas de fermeture mais des promesses

Curieuse annulation du marché d'exploitation de la nouvelle décharge de Médiouna

Le 12 mars 2020 à17:00

Modifié le 12 mars 2020 à 17:01

Le marché relatif à l’exploitation de la première partie de la nouvelle décharge de Médiouna a été annulé après son attribution à SNTRO. Une décision qui ne fera que retarder la fermeture de l'ancienne décharge.

L’appel d’offres relatif à la gestion du casier de 11 ha de la nouvelle décharge contrôlée a soudainement été annulé, après son attribution à la Société nouvelle des travaux routiers et ouvrages (SNTRO), apprend Médias 24 auprès d’une source proche du dossier.

Les raisons de cette annulation n’ont pas été communiquées à la Société, qui s'apprêtait à démarrer son activité.

Selon une source à Casa Baia, maître d’ouvrage du projet, "a priori, le marché a été annulé pour revoir ses termes". 

L'appel d'offres sera donc relancé, mais aucune date précise ne nous a été indiquée. 

L’annulation de ce marché fera certainement retarder la fermeture de l’ancienne décharge, qui fait polémique depuis plusieurs années.

En effet, prévue depuis 2010, la fermeture de la décharge actuelle de Médiouna n'est toujours pas d'actualité.

Contacté par Médias 24, le patron de SOS NDD, gestionnaire actuel du site, se montre toutefois optimiste et prévoit la fermeture du casier vers la fin du mois d'avril, ou début mai 2020.  

Rappelons que le marché lancé en décembre 2019 devait, entre autres, mettre fin aux nuisances olfactives dont se plaignent les riverains depuis des années.

Ces odeurs nauséabondes émises suite aux incendies sont dus au dégagement des biogaz qui résultent de la méthanisation ou la fermentation des déchets enfouis dans la terre.

Lire aussi: Décharge de Médiouna: toujours pas de fermeture mais des promesses

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.