Affaire "Justice d'abattage": La réaction de l'Association des barreaux du Maroc

Le scandale des dossiers de recouvrement à Casablanca au menu des futures réunions de l'Association des barreaux du Maroc, qui suivra l'affaire de près.

Affaire

Le 12 mars 2020 à 14:41

Modifié le 12 mars 2020 à 19:12

L’enquête sur « la justice d’abattage » au tribunal de Casablanca est l’actualité qui secoue en ce moment les différents corps judiciaires. A commencer par les avocats, dont quelques uns sont au cœur des accusations dans cette affaire où des milliers de citoyens se sont vus condamnés à leur insu dans des dossiers de recouvrement.

« Nous allons suivre le dossier avec monsieur le bâtonnier du barreau de Casablanca », explique à Médias24 Me Omar Ouadra, président de la puissante Association des barreaux du Maroc (ABAM).

« Le sujet sera soumis au bureau de l’Association lors de ses prochaines réunion. L’affaire concerne l’exercice de la profession de manière générale », ajoute-t-il.

Mercredi 11 mars, le bâtonnier du barreau de Casablanca, Me Birouaine Hassan, avait annoncé l’ouverture d’une enquête après avoir reçu des plaintes. « Si cela est nécessaire, nous demanderons à Monsieur le bâtonnier de nous remonter des informations concernant l’affaire », affirme le bâtonnier Oudra.

Pour l’instant, notre interlocuteur dit « attendre quelques temps pour s’enquérir des évolutions du dossier ».

Affaire "Justice d'abattage": La réaction de l'Association des barreaux du Maroc

Le 12 mars 2020 à15:19

Modifié le 12 mars 2020 à 19:12

Le scandale des dossiers de recouvrement à Casablanca au menu des futures réunions de l'Association des barreaux du Maroc, qui suivra l'affaire de près.

L’enquête sur « la justice d’abattage » au tribunal de Casablanca est l’actualité qui secoue en ce moment les différents corps judiciaires. A commencer par les avocats, dont quelques uns sont au cœur des accusations dans cette affaire où des milliers de citoyens se sont vus condamnés à leur insu dans des dossiers de recouvrement.

« Nous allons suivre le dossier avec monsieur le bâtonnier du barreau de Casablanca », explique à Médias24 Me Omar Ouadra, président de la puissante Association des barreaux du Maroc (ABAM).

« Le sujet sera soumis au bureau de l’Association lors de ses prochaines réunion. L’affaire concerne l’exercice de la profession de manière générale », ajoute-t-il.

Mercredi 11 mars, le bâtonnier du barreau de Casablanca, Me Birouaine Hassan, avait annoncé l’ouverture d’une enquête après avoir reçu des plaintes. « Si cela est nécessaire, nous demanderons à Monsieur le bâtonnier de nous remonter des informations concernant l’affaire », affirme le bâtonnier Oudra.

Pour l’instant, notre interlocuteur dit « attendre quelques temps pour s’enquérir des évolutions du dossier ».

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.